INFOS CORED
INFOSCORED

Bienvenue sur le site de la CORED qui représente les opposants au régime dictatorial équato guinéen en exil

OBIANG NGUEMA MBASOGO a déclaré publiquement que ce jour de deuil national était pour lui un jour de fête, une façon bien à lui en tant que dictateur de se souvenir de l'assassinat de son oncle par une justice militaire expéditive commanditée par ses soins, avec une exécution sommaire dans l'urgence, par la garde marocaine, les soldats equato guinéens ayant refusé de participer à ce simulacre de jugement.

Nous vous remercions de votre visite sur notre site et nous sommes là pour vous informer sur ce qui se passe réellement actuellement en République de Guinée équatoriale.

3 août

Le 3 août approche, date de la commémoration des personnes assassinées par le président OBIANG NGUEMA MBASOGO, son fils, la première dame, sa famille et son clan pour se maintenir au pouvoir, que ce soit par la violation de la constitution (pas plus de 2 mandats), la triche électorale (plus de votants que d'inscrits dans les bureaux de vote), l'assignation à résidence et la détention arbitraire des opposants, leur assassinat, leur disparition, la torture, y compris la détention arbitraire des enfants des opposants en exil, etc...

Le tout dans un pays ou plus de 70 pour cent de la population vit en dessous du seuil de pauvreté...

Ou les bidonvilles n'ont pour seule consolation que des toits en tôle distribués n'importe comment par le fils du président pour donner l'illusion qu'il fait du social, comme sa distribution de jouets aux enfants, pendant qu’il roule dans des voitures hors de prix, au lieu de faire en sorte que l'école et l'université soient gratuites comme il l'a affirmé en mentant devant la communauté internationale lorsqu'il est venu à l'ONU.

Le souvenir est présent désormais pour l'éternité autour de cette date du 3 aout qui rentre désormais dans l'histoire de la république de guinée équatoriale et qui marque au fer rouge, le deshonneur du président dictateur mal élu OBIANG 310

voir le site :

http://www.cored.tv/

 

UA Union Africaine

NORMALEMENT LA GUINÉE ÉQUATORIALE DEVRAIT ETRE EXCLUE DE L'UNION AFRICAINE - VOICI POURQUOI :

 

Cela est tout simplement indiqué dans son article 30 : il stipule que «les gouvernements qui accèdent au pouvoir par des moyens anticonstitutionnels ne sont pas admis à participer aux activités de l'Union ». Sont visés, bien sûr, les auteurs de coups d'Etat.

Or justement, l'arrivée du dictateur OBIANG au pouvoir est basée sur un coup d'état qui lui a permis de "liquider" son oncle dans un procès inéquitable avec une exécution de la peine de mort refusée par les soldats équato-guinéens et qui a du être exécutée par des soldats marocains...

reconnu lui même en public et sur internet qu'OBIANG NGUEMA MBASOGO était un dictateur...

 

L'UNION AFRICAINE VIENT DE COUVRIR DE HONTE OBIANG

OBIANG NGUEMA MBASOGO, l'homme qui a financé le prix UNESCO qui devait porter son nom mais ne l'a pas été, avec un chèque de 3 millions de dollars versé par une banque off shore, faisant ainsi une donation avec de L'ARGENT SALE versé à une agence des Nations Unies (l'UNESCO) ce qui est un véritable scandale... Son candidat AGAPITO, l'homme qui s'est compromis avec OBIANG dans ce prix UNESCO et qu' OBIANG voulait voir à la tête de l'UNION AFRICAINE pour imposer les règles du dictateur (fermeture des frontières, sortie du franc CFA pour faire marcher la machine à billets, etd...) VOILÀ QUE PERSONNE N'A VOULU SUIVRE LES PROPOSITIONS D'OBIANG QUI A DU QUITTER LE SIÈGE DE L'UNION AFRICAINE COMME UN MALPROPRE...

 

LA HONTE POUR CE PRÉSIDENT VIENT DE LUI ETRE FAITE PAR SES PAIRS À L'UNION AFRICAINE....

 

Le président OBIANG NGUEMA MBASOGO dit LE MAL ÉLU, en raison de la triche électorale (plus de votants que d'inscrits dans les bureaux de vote), violeur de la constitution (qui prévoit la limitation à 2 mandates alors qu'il en est à son 5ème) Dictateur (même son ministre des affaires étrangères l'a reconnu), criminel et assassin pour avoir fait disparaître 310 opposants à son régime, ce qui constitue un véritable GÉNOCIDE, violeur des traités pour avoir signé à l'ONU un traité pour l'abolition de la torture, alors qu'elle continue à être pratiquée dans les commissariats et les prisons et dans les sous-sols du palais présidentiel, corrompu pour avoir accumulé une fortune évalué à plus de 600 millions de dollars alors que 70 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, pendant que toute sa famille et son clan vit dans un luxe qui offense le peuple, menteur de surcroit pour avoir fait déclarer par son fils à la tribune de l'ONU que l'école était gratuite en Guinée équatoriale alors qu'elle est payante...

 

MAINTENANT OBIANG VIENT DE S"EXCLURE LUI MEME DE L'UNION AFRICAINE ainsi que nous le rapporte JEUNE AFRIQUE.

Sommet de l’UA : comment Obiang a claqué la porte.

Le forcing diplomatique de la Guinée équatoriale n’y aura rien fait : le 18 juillet, Agapito Mba Mokuy, son ministre des Affaires étrangères, a été écarté de la course à la présidence de la Commission de l’UA dès le deuxième round.

La veille, en compagnie du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, il s’était entretenu avec le Ghanéen John Dramani Mahama, l’un des seuls leaders d’Afrique de l’Ouest à soutenir sa candidature, à la terrasse d’un café du Convention Centre de Kigali, où se déroulait le 27e sommet de l’UA.

Dans la soirée, Obiang Nguema conviait plusieurs de ses pairs d’Afrique centrale jusque tard dans la nuit afin de s’assurer de l’unité de la sous-région. Parmi eux, le Tchadien Idriss Déby Itno, président en exercice de l’UA.

Un départ précipité

Las, à l’annonce de l’élimination d’Agapito, Obiang Nguema, fou de rage, n’a pas attendu la fin des tours de scrutin et a précipitamment quitté l’auditorium pour rejoindre l’aéroport international de Kigali, où il a fallu lui préparer son avion en urgence.

 

https://www.facebook.com/profile.php?id=100010409790618